Dessert

Mamie pomme

SONY DSC

           Pour ce week-end j’ai décidé de tester la recette du gâteau aux pommes de Brigitte Bulard-Cordeau.

Elle est tirée du livre Le grimoire enchanté (http://www.amazon.fr/Coffret-grimoire-enchant%C3%A9-Brigitte-Bulard-Cordeau/dp/2812305010), que j’ai reçu en cadeau de Noël (en avance).

Un ensemble de livres écrit à la manière d’un grimoire de magie, avec pour chaque recette une petite introduction sur l’envoûtement que celle-ci provoque. C’est une idée originale qui ajoute un plus à la lecture de ces livres.

Le gâteau de Mamie pomme nécessite environ 20 min de préparation. Pour  6 personnes. Cuisson  environ 40 min (voire un peu plus car le cœur est plus long à cuire). Préchauffez le four à 160°C. Pour les ingrédients (ou « emplettes ») : 4 petites pommes (pour ma part je n’en ai mis que 3 de taille moyenne), 375g de farine, 200g de sucre, 75g de beurre (doux pour ma part), 3 jaunes d’œufs, 50cl de lait, 1 sachet de sucre vanillé, 1 sachet de levure, 2 c.à soupe de gelée de groseille (n’en n’ayant pas, je n’en n’ai pas mis), 1 pincée de sel et du sucre glace.

  • Commencez par fouetter le sucre et les jaunes d’œufs ensemble, jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Faites fondre le beurre à feu doux et l’ajouter au mélange.
  • Incorporez ensuite le sucre vanillé, la farine et la levure. Bien remuer.
  • Ajoutez ensuite une pincée de sel et le lait petit à petit.
  • Beurrez et farinez le moule à manqué.
  • Versez-y la pâte.
  • Pelez les pommes et coupez-les en tranches fines.
  • Disposez-les sur la pâtes en cercles concentriques.
  • Mettez la préparation au four pour au moins 40 min.
  • Sortir le gâteau du four, et étalez la gelée de groseille dessus.
  • Remettre 5 min le gâteau au four.
  • Laissez ensuite le Mamie pomme refroidir. Démoulez-le et saupoudrez-le de sucre glace.

SONY DSC Enfin le petit plus de la fin je vous mets « l’envoûtement » inscrit dans le livre.

«  La pomme évoque le désir et l’amour par sa rondeur, sa peau lisse, sa couleur, verte, jaune, rouge ou dorée. L’histoire de ce fruit à la réputation sulfureuse, beau à croquer est étroitement liée à la femme, à commencer par Eve qui mordit dans le fruit défendu. Dans les contes et légendes, partager une pomme avec un jeune homme est un présage de mariage. Mais en savourant le Mamie pomme, votre hôte n’a pas le choix : la pomme est cuite dans la pâte, absolument irrésistible, et on le devine, l’histoire ne va pas s’arrêter là. »

Bon appétit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s